Rechercher

Gestalt Thérapie : la thérapie du contact.

Dernière mise à jour : mars 5

L’homme influence son environnement, le monde, l’autre, en même temps qu’il est influencé. Il est regardé comme inséparable de son environnement, avec lequel il est en interaction permanente.


La gestalt thérapie fait partie du courant humaniste : elle soutient le développement du plein potentiel et de la créativité de chacun. Elle a été fondée dans les années 50 aux États-Unis. Elle prend en compte la personne dans toutes ses dimensions, corporelle, émotionnelle, mentale, et spirituelle. Elle regarde l’interrelation de tous ces plans.


Comment cela se passe en thérapie ?


La Gestalt est une thérapie de l'instant présent même si nous faisons parfois référence au passé pour mieux comprende une situation. C'est ce que je fais de ce que je suis ici et maintenant qui est important.

Dans l’instant présent, nous sommes aussi imprégnés de notre passé. Dans le corps sont inscrits tous les événements importants, toutes les émotions non dites (archaïque).

« Le névrosé n’est pas simplement quelqu’un qui a eu un problème dans le passé, c’est quelqu’un qui continue à avoir un problème dans le présent, ici et maintenant » (Perls, 1973).


La Gestalt constitue un outil puissant pour faire émerger et mettre en forme des contenus psychiques jusqu’alors indifférenciés et privés de sens.

Sa spécificité est de prendre en compte la personne dans son rapport avec l’environnement (sa famille, son contexte professionnel, social, amical…).

Elle redonne une place aux émotions, aux ressentis corporels et vise à permettre à l’individu de conscientiser ces aspects souvent négligés dans notre société.

La Gestalt-thérapie vise à développer l’autonomie, la responsabilité et la créativité.

La Gestalt repose sur l’idée qu’on ne devient pas soi par soi, mais par l’autre. L’émergence d’un « je » dépend de l’environnement.

Le but est de remettre du mouvement, de la fluidité dans votre vie, dans votre capacité à faire des choix, dans votre lien au monde, à vous-même et aux autres.


Cette méthode intégrative propose de développer les potentialités de l'individu, telles que la créativité, la spontanéité, l'estime de soi.

Le maitre mot en Gestalt est le contact. Être en bonne santé mentale suppose d'être en contact avec soi-même (ses émotions, ses désirs, ses sensations).


L’espace thérapeutique est un espace de réparation. C’est dans la relation que nous sommes blessés : c’est aussi dans la relation que nous pouvons espérer guérir.


A la différence de la Psychanalyse, le Gestalt-thérapeute s'implique dans la relation.

Il n'est pas en retrait, mais dans une qualité de présence qui l'amène à interagir avec son patient.


Pour aller plus loin, je vous conseille de lire ce livre des Chantal Masquelier-Savatier.

Le livre explicite les principes fondateurs de la Gestalt-thérapie et ses développements.

Il décrit les modes d'intervention qui en découlent et recense les différents courants actuels de la Gestalt-thérapie.