Rechercher

Comment bien choisir son psy ? Les différents types de psy.

Mis à jour : juin 1


Admettre que quelque chose ne va pas est souvent la première étape qui pousse à chercher un psy. Cela peut être une tristesse persistance, des crises d'angoisses, une perte de confiance en soi, des traumatismes, une séparation, un deuil, des questions d'identités ou de sexualité...

Il peut aussi s'agir de vouloir trouver du sens à sa vie, mieux se comprendre et se connaître ou explorer ses rêves...

Il est possible que certain d'entre vous soyez perdu parmi toutes les différents profils de psy qui exercent en France : psychiatre, psychothérapeute, psychopraticien, psychanalyste, psychologue, psychomotricien...

Mais ce qu'il faut garder en tête c'est que le succès d'une psychothérapie repose avant tout sur la qualité de la relation entre le patient et le psy.


Le Psychopraticien

Le psychopraticien est un professionnel de la psychothérapie.

Le terme "psychopraticien" est un nom de métier qui succède à l’ancienne appellation de

"psychothérapeute" avant que celle-ci ne soit devenue en 2010 un titre réservé aux psychiatres, psychologues, médecins et psychanalystes.

Le psychopraticien est un professionnel de la relation d'aide dans le champ de la psychothérapie, utilisant obligatoirement (au moins) une méthode spécifique.

Il doit en outre pouvoir justifier d'une psychothérapie approfondie, d'une formation en psychopathologie clinique, d'une supervision permanente et s'engage à respecter le code déontologique de la profession. Il peut répondre à la demande d’un professionnel de santé (psychiatre, médecin généraliste, psychologue), qui lui adresse des patients souffrant de troubles psychopathologiques qui peuvent bénéficier de la méthode thérapeutique qu’il pratique.


Le Psychiatre

Le psychiatre est un médecin qui, après avoir étudié la médecine, s’est spécialisé dans les troubles psychiatriques et la maladie mentale. Il prescrit un traitement médicamenteux, qu’il est le seul professionnel habilité à prescrire, et propose parfois des entretiens thérapeutiques.

S’il le juge nécessaire, il peut aussi proposer ou imposer une hospitalisation dans un établissement spécialisé dans la prise en charge psychiatrique.

Il peut avoir diversifié ses compétences à travers d’autres spécialités comme, l’addictologie, le neuropsychiatrie, la pédopsychiatrie et gérontopsychiatrie. Il exerce souvent en cabinet libéral et effectue en parallèle des consultations à l’hôpital.


Le Psychologue

Le psychologue a fait des études de psychologie à l’université, et a obtenu un DESS/Master 2 en psychologie. Quand il a un diplôme en psychologie clinique, il s’appelle psychologue clinicien.

Le psychologue clinicien peut vous proposer des entretiens à visée thérapique (psychothérapie de soutien, psychothérapie cognitive), des tests divers (de personnalité, d'intelligence, etc..) mais il ne pourra pas vous prescrire des médicaments car il n'est pas habilité à délivrer une ordonnance.

Le psychologue a une solide formation dans la psychologie, à la fois sociale, générale et clinique, et en biologie (plus d'autres disciplines) cependant il n'est pas obligatoire d'avoir suivi une thérapie (tout comme son homologue psychiatre).


Le Psychanalyste

Le psychanalyste est un thérapeute qui s’appuie sur une des théories psychanalytiques – freudienne, lacanienne, jungienne… – et propose des entretiens à visées thérapeutiques.

Technique découverte par S.Freud, la psychanalyse a pour objectif d’amener l’analysant à laisser émerger de son inconscient l’origine de ses souffrances, peurs et blocages actuels.


Le Psychothérapeute

Le titre de psychothérapeute est reconnu depuis 2009. Il est réservé aux médecins ou aux titulaires d’un master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse.. Pour l’obtenir nul n’est besoin d’être formé en psychothérapie.

En revanche il faut pouvoir témoigner d’une formation en psychopathologie clinique et avoir effectué un stage pratique dans ce domaine. Les titulaires du titre sont inscrits sur le registre des Agences Régionales de Santé.


Le Psychomotricien

Sur prescription médicale, le psychomotricien aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs - c’est-à-dire confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps - en agissant sur leurs fonctions psychomotrices : difficultés d’attention, problèmes pour se repérer dans l’espace ou dans le temps…

Dans le cadre de séances de rééducation individuelles ou collectives, ce spécialiste évalue les capacités psychomotrices de son patient et recherche l’origine de ses problèmes. Il contribue ainsi à la réhabilitation et à la réinsertion psychosociale du patient et l’accompagne, ainsi que son entourage, tout au long d’un projet thérapeutique. Pour cela, il effectue des bilans réguliers dans son domaine d’activité.


Source : FF2P & Ministère des Solidarités et de la Santé.